Tout sur le diagnostic immobilier

Faire un diagnostic immobilier est obligatoire en France depuis 1997. Chaque propriétaire souhaitant vendre ou louer son bien doit passer par cette étape. Il doit fournir un document nommé Dossier de diagnostic Technique (DDT) décrivant les résultats de cette investigation.

Les différents diagnostics

Plusieurs diagnostics doivent être réalisés pour composer le dossier de diagnostic Technique. Toutefois, ceux qui sont obligatoires varient d’une catégorie pour un appartement, une maison, etc. Des variations se présentent également pour une location et une vente. Ils changent également selon l’ancienneté de la construction. Le diagnostic amiante implique de rechercher la présence de cet élément par des professionnels au sein du logement. En effet, il est à l’origine de diverses maladies comme le cancer. Le diagnostic plomb concerne la détection de plomb dans l’habitation. Cette matière est parfois utilisée dans les peintures avant 1949. Or, au fil des années, la dégradation de ce matériel diffuse du plomb dans l’air. L’intoxication est un exemple de maux provoqué par cet élément.    Les diagnostics termites et parasitaires consistent à rechercher la présence de ces insectes. Leur application dépend de la localisation du bien. Pour vérifier l’ancienneté des installations, un diagnostic électricité et gaz doivent être réalisés. Le diagnostic de carrez était le premier réalisé en 1996. Il est relatif à la surface d’un bien. Le DPE ou Diagnostic de performance Énergétique. Le diagnostic loi Boutin concerne également la surface. Ce sont les principaux types de diagnostic. Toutefois, ils varient selon la localisation, la date de construction de la maison, l’environnement et de sa superficie. Pour l’écologie, les diagnostics à faire seront sur le diagnostic performance énergétique et l’État des risques Naturels, Miniers et Technologiques.

La validation des résultats

Pour qu’une DDT soit valide, il doit être effectué par les professionnels du métier. Ce sont les diagnostiqueurs immobiliers qui exécutent cette étude. Ils sont diplômés de la Comité Français d’accréditation ou COFRAC. et ont suivi une formation de 5 ans avant d’exercer leurs activités. En effet, la réalisation de cette analyse doit suivre des règlements spécifiques. Ils ont passé des années à étudier comme les appliquer d’un cas à un autre, pour un diagnostic à un autre. En effet, la sécurité de chaque individu se trouve au centre de la mise en place de ce système. Les investigations ont démontré que des substances peuvent être nuisibles à la santé à un certain niveau. La réalisation du diagnostic permet alors de connaître le degré d’exposition d’une personne habitant dans un hébergement donné. Ce document permet de diffuser les informations sur les caractéristiques d’un lieu donné pour que chacun puisse se protéger. Tout individu souhaitant acquérir la maison aura alors un droit d’accès à ce document. Il saura la présence ou l’absence de risques en choisissant de vivre dans la maison et pourra prendre les décisions à cet effet. Seuls les documents délivrés par cette entité seront valides dans cette démarche. Vous devez renouveler ces diagnostics selon une durée de 6 mois à 1 an selon le type. Par exemple, pour un DPE – Diagnostic de performance Énergétique, vous pouvez utiliser les résultats pendant 6 ans tandis que pour diagnostic loi Carrez de validité.

investissement locatif investissement immobilier investissement colocation
© 2020