C’est l’obsession de tout propriétaire : à savoir comment obtenir le meilleur prix pour sa maison. L’astuce consiste : d’une part, à être curieux, et d'autre part, à convenablement s’entourer. Il faut aussi garder à l’esprit qu’une maison peut être un achat affectif ou un achat rationnel et que cela aura une influence sur le prix. Vendre son bien au meilleur prix impose aussi de savoir prendre le temps pour faire monter les enchères.

Faire une évaluation correcte avant la mise à prix

Il faut connaître les prix de l’immobilier dans la zone. Ils sont accessibles chez les professionnels. Autre astuce : parcourir les annonces, une moyenne de prix apparaîtra rapidement. En revanche, ce prix moyen ne sera pas le prix de vente. Ce sera une base. Le prix final pourra être plus important, par exemple si la zone dans laquelle se trouve le bien n’a pas bonne réputation. Mais, même dans ce dernier cas, la présence de certains équipements peut permettre de vendre plus cher. Une famille sera par exemple particulièrement intéressée par la présence d’un jardin. Ce sera un levier pour faire grimper le prix.

Pour gagner de l’argent, évitez de vendre rapidement

Après une visite particulièrement réussie, vous verrez en général que les personnes veulent l’appartement. Mais souvent, vos visiteurs éviteront de faire rapidement une offre. Le but est que vous soyez demandeur. C’est précisément cette attitude qu’il faut éviter ! Pour vendre sa maison au meilleur prix, il faut être disponible, prévenant pendant la visite, puis se murer dans le silence. Laissez mariner vos potentiels acheteurs. Forcez-vous, même si vous voulez vendre rapidement. Pour vous motiver, souvenez-vous que déclarer sa détresse financière et son besoin urgent d’argent est très efficace pour faire baisser les prix de vente des biens immobiliers.

N’acceptez pas la première offre d’achat, discutez le prix

Il serait plus exact de dire que le propriétaire doit insister sur les détails rehaussant la valeur de sa villa. Chacun de ces avantages peut permettre d’obtenir entre une dizaine et plusieurs milliers d’euros. Il n y a pas de petits profits, souvenez vous-en ! La meilleure façon de discuter un prix est d’expliquer à l’acheteur qu’il gagnera de l’argent. Ne dites pas : ma maison vaut 1000 euros de plus. Dites plutôt : vu la proximité avec la station de métro, vous et votre famille économiserez plusieurs milliers d’euros les trois premières années, aussi je trouve normal que vous ajoutiez 900 euros dans votre offre.