Fiscalité et immobilier locatif

Tout comme différents secteurs, l’immobilier est également soumis à des règles fiscales. Les propriétaires sont assujetties à ces lois fiscales. Ils doivent respecter leurs obligations dans les contraintes de sanctions. Les impôts font alors parties de leur charge. En devenant propriétaire, vous aurez à prendre en compte la fiscalité immobilière. Toutefois, il est possible de choisir le bon statut fiscal pour bénéficier de réduction d’impôts.

Les différents aspects de la fiscalité immobilière

Les impôts immobiliers varient selon les caractéristiques du logement. Ils changent également dans le cadre d’un achat ou d’une location. Par exemple, la location d’une maison vide ne sera pas la même que pour celle meublée. En effet, en louant vide, ce sera les revenus fonciers qui seront imposés aux propriétaires. Une propriété meublée sera plutôt assujettie aux bénéfices industriels et commerciaux ou BIC. La taxe d’habitation, l’impôt sur la fortune immobilière font également des lois fiscales en vigueur. Ils ont connu des changements dans l’application par le régime Macron. Que ce soit le propriétaire ou le locataire, ils doivent payer la taxe d’habitation tant qu’ils disposent du droit de jouissance de la propriété. L’impôt sur la fortune immobilière est appliqué auprès des propriétaires. Ils concernent son patrimoine, c’est-à-dire ses biens immobiliers.

Optimiser son placement

Il est possible de réduire ses impôts selon la nature des placements réalisés. Pour un logement locatif, vous pouvez utiliser le dispositif Pinel, Duflot, Cosse, etc. pour bénéficier d’une réduction d’impôts. Vous devez uniquement répondre aux diverses conditions requises. Pour le dispositif Pinel, la propriété doit être neuve. Vous devez également le louer pendant une période entre 6 à 9ans. Il peut également vous servir dès le montage de votre dossier, c’est-à-dire dans le cas d’un investissement. De plus, la loi Pinel  vient d’être de nouveau en vigueur pour quatre ans. Vous pouvez également utiliser les autres dispositifs qui correspondent à votre situation. Si vous êtes propriétaire, vous pourrez bénéficier d’une réduction de la taxe d’habitation selon les caractéristiques de votre ménage. Des exceptions sont possibles selon ce critère.

investissement locatif investissement immobilier investissement colocation
© 2020