Comment savoir si un terrain est constructible ?

Il faut savoir bien anticiper dans l’immobilier. Il y a des cas où votre investissement pourrait s’avérer être un échec dès le départ si vous ne prenez pas connaissance de tous les détails avant l’achat. Voici alors des moyens pour savoir si un terrain est constructible.

Les vérifications nécessaires

Un terrain non constructible est synonyme de faillites puisqu’à la base, on achète pour investir. Pour éviter cela, il faut alors vérifier le PLU afin de déterminer la zone où se trouve le terrain. Si ceci n’est pas possible, vous pourrez toujours avoir recours au POS. Cela fait, les zones constructibles sont les zones urbaines et les zones à urbaniser. Il faut donc que vous privilégiiez ceux-là. Les zones agricoles sont constructibles à certaines conditions. Notamment, il faut que votre construction soit en lien avec une activité agricole. Enfin, les zones naturelles et forestières sont à éviter puisqu’elles sont non constructibles. Il y a des règles qui régissent chaque type de construction et ceci varie pour chaque zone. Vous pourrez en outre utiliser le cadastre pour vous aider à délimiter la zone où se trouve le terrain. Le relevé cadastral permet en effet de vérifier les limitations exactes du terrain.

Les documents officiels

Pour être certain sur la constructibilité sur un terrain, il faut consulter le certificat d’urbanisme. Ce document détermine si vous pourrez aménager un bâtiment sur le terrain ou non. Ce document est disponible à la mairie de la commune où se situe la parcelle. Le certificat d’urbanisme d’information contient les règles générales d’urbanisme, les limitations au droit et les taxes. Ce certificat est traité en un mois par la mairie. Il y a aussi le certificat d’urbanisme opérationnel qui en plus des informations précédentes précise si le terrain est relié au réseau d’eau potable, d’électricité et routier. Ce dernier certificat s’obtient après deux mois.

investissement locatif investissement immobilier investissement colocation
© 2020