Combien coûte une villa en Algérie ?

L’Algérie est un pays aux mille et une merveilles. L’investissement immobilier y est particulièrement intéressant. Seulement, avant de se lancer dans l’achat d’une villa, il convient d’en déterminer le prix. Après tout, ce dernier est un critère incontournable lorsqu’on veut franchir ce genre de pas.

Construire est plus rentable que l’achat ?

De nombreuses études l’ont démontré, construire une villa est beaucoup plus avantageux que d’en acquérir une en Algérie. Certes, il est simple de trouver une villa déjà toute faite dans plusieurs régions du pays en allant sur des sites spécialisés, mais la construction garantit des économies d’envergure.

Certes, si l’économie est bel et bien présente, la démarche de construction d’une villa n’en reste pas moins ardue. Il faudra tout de même prendre en compte plusieurs critères comme le budget pour le terrain, la finition, la main-d’œuvre ou encore la paperasse. Une fois toutes ces démarches passées, la villa sera immédiatement sur pied et prête à être habitée au bout de 8 mois à 1 an seulement. Des professionnels en construction sont disponibles sur le marché garantissant des résultats impeccables.

Des chiffres concrets

D’une manière générale, le prix de la construction d’un bien immobilier varie en fonction de la surface et de la nature du bien. Notons que le mètre carré hors foncier d’une maison sera moins cher que celui d’une villa. Pour obtenir l’autorisation de construction comptez entre 80 000 et 150 000 DA, pour le dossier civil ce sera entre 30 000 et 70 000 DA.

Une fois ces démarches passées et le plan validés, creuser le sol coûtera 3% du budget. Les gros œuvres, quant à eux, coûteront 40% du budget. Viennent ensuite les lots techniques, c’est-à-dire, la plomberie et l’électricité qui iront jusqu’à 8% du budget. À la fin, il y a la finition qui, elle, en absorbera 40%.

investissement locatif investissement immobilier investissement colocation
© 2020