Comment louer une villa en Espagne ?

L’Espagne est un pays d’exception. Il est tout à fait normal de vouloir y passer un séjour de détente. Louer une villa au pays est une excellente idée dans ce cadre. Seulement, l’Espagne dispose de règles spécifiques dans la location de villas qu’il faudra connaitre afin de faciliter les éventuelles démarches.

Pourquoi la location en Espagne est délicate ?

Pendant plusieurs années, louer une villa ou un appartement était quasiment impossible en Espagne. Les seules exceptions touchent les familles ou les amis proches. Verser le loyer d’une année entière pendant la signature de contrat ne suffit jamais à vous ouvrir les portes.

La raison de cette difficulté s’explique, d’une part, par une loi qui surprotège les locataires. Plusieurs sont les cas où les locataires ne payaient pas de loyer pendant des années sans que la loi ne lève le petit doigt. Il faut en général, huit à dix ans pour qu’une décision de justice soit prononcée.

D’autres parts, la location n’est pas monnaie courante en Espagne puisque plus de 80% de la population sont propriétaires et seuls 10% sont des locataires. Le reste de ces chiffres sont ceux qui vivent chez leurs parents.

Une situation qui évolue

Aujourd’hui, la législation touchant la location de villa en Espagne a évolué. Après tout, les lois changent tout le temps dans ce pays ce qui a pour objectif de motiver les propriétaires.

En outre, malgré une mauvaise ambiance prédominante, la location de villas, de maisons et d’appartements est en phase de devenir monnaie courante en Espagne. Ainsi, des sites spécialisés proposent, aujourd’hui, la location de villa en Espagne que ce soit pour une courte période ou bien à l’année. Il est tout à fait possible de choisir la location par région ce qui est pratique si vous visez une attraction en particulier. Sinon, investir directement dans l’immobilier en Espagne reste une excellente alternative.

investissement locatif investissement immobilier investissement colocation
© 2020