Lorsque l'on entreprend d'acheter un bien immobilier, on sait que cela va nous engager pendant longtemps. S'il s'agit de l'achat d'un appartement ou d'une maison destiné à s'y installer avec sa famille, on ne paiera plus de loyer à qui que ce soit, mais on devra généralement rembourser à une banque le montant du prêt que l'on aura fait pour pouvoir acheter. S'il s'agit d'acquérir un bien immobilier dans le but de le mettre ensuite en location, la situation est différente : on devra trouver un locataire fiable, sur lequel on puisse compter pour qu'il paye son loyer qui servira au propriétaire à rembourser son emprunt.

La location de meuble non professionnel

Quand on est propriétaire d'un bien, on peut le louer soit vide, soit meublé. La législation est différente en fonction de ce choix. Donc au lieu de tergiverser avant de choisir l'une ou l'autre de ces deux options mieux vaut avoir recours pour une LMNP à une simulation de façon à choisir le meilleur statut possible et ainsi à rentabiliser au maximum son investissement. Il sera toujours possible au fil des années, de changer de statut mais pour l'heure, avant de placer le bien sur le marché de la location, il convient de prendre le temps de réfléchir, de comprendre les tenants et aboutissants législatifs et ensuite de faire un choix.

Les dispositions légales pour les locations

Pour pouvoir dynamiser le marché immobilier, les différents gouvernements qui se sont succédé durant les dernières décennies ont mis en place des dispositions pour favoriser certains types achats. Il faut dire que l'immobilier avait connu de graves crises et qu'il était important de mettre en œuvre de nouvelles réformes pour lui redonner un peu d'ardeur. Les lois de Robien ou Pinel ont justement été votées pour que cela soit possible et elles ont donné l'une et l'autre de très bons résultats, au point d'inspirer de nouvelles législations en faveur du secteur immobilier.