Nantes est l’une des villes françaises les plus propices à l’investissement immobilier. Sa forte démographie et son dynamisme extraordinaire attirent de plus en plus de bailleurs qui ont tendance à investir dans ce secteur. Cette situation s’explique par la mise en place d’un programme immobilier qui encourage l’investissement dans le neuf. En effet, les autorités locales se fondent sur le dispositif Pinel pour amener les investisseurs nantais à construire des maisons modernes afin de faciliter la location dans cette zone qui se particularise par une grande attractivité. Mais comment réussir son investissement en loi Pinel à Nantes ?

Application de la loi Pinel à Nantes 

Le dispositif Pinel est une loi qui encourage les résidents nantais à investir dans l’immobilier neuf. Ainsi, si vous habitez à Nantes et que vous décidez d’acquérir une habitation qui répond aux normes de construction modernes, vous pouvez jouir d’une baisse sur les taxes fiscales. Afin de bénéficier de cette réduction, il faut que le logement soit destiné à la location au moins pour les 6 années suivant son acquisition.

Ce programme a donc pour but d’encourager l’investissement dans l’immobilier locatif. Investir dans l'immobilier en Loi Pinel à Nantes permet donc aux résidents de disposer d’une maison à moindre coût. Il est toutefois important de préciser que l’acquisition du bien doit nécessairement se faire avant le 31 décembre 2021 pour que le propriétaire puisse profiter de cette loi sur la défiscalisation.

Fonctionnement du dispositif Pinel

Conformément au dispositif Pinel, le résident nantais qui achète une maison qui respecte les normes environnementales en vigueur et qui se décide à la louer au moins pendant 6 ans après son acquisition, bénéficiera d’une défiscalisation sur la taxe foncière. Cette mesure a pour objectif d’améliorer la gestion locative à Nantes. Cependant, si cette période locative s’étend jusqu'à 9 ou 12 ans, la réduction d’impôt sera plus intéressante.

En effet, si un propriétaire nantais jouit d’une baisse de fiscalité qui est de 12% de la valeur du placement pour une période locative de 6 ans, cette réduction peut atteindre 18% de la valeur du bien en 9 ans et 21% si elle s’étend sur les 12 ans qui suivent son achat.