Tout savoir sur l’investissement en loi Pinel à Bordeaux

Bordeaux est l’un des principaux choix des investisseurs en région. La capitale girondine est moderne et subjugue par sa beauté architecturale. Elle est en même temps aussi dynamique économiquement que Paris. Mais contrairement à la capitale française, la métropole bordelaise offre beaucoup plus d’espaces. Aussi n’est-il pas étonnant que de le nombre de Parisiens qui emménagent à Bordeaux augmente. Les retraités, mais aussi les jeunes actifs ou encore les étudiants viennent en Gironde, en quête d’un meilleure cadre de vie. Cette situation est évidemment une aubaine pour les investisseurs locatifs.

Vue d’ensemble du marché immobilier bordelais

Bordeaux fait partie des villes les plus plébiscitées des investisseurs en France. L’emplacement de la capitale girondine, au milieu des vignes et entre océan et montagne, représente contribue à son attractivité. S’il y a bien une cité qui symbolise l’art de vivre à la française, c’est Bordeaux.

Les acquéreurs ou locataires qui s’installent à Bordeaux sont aussi attirés par les merveilles architecturales de la ville. Celle-ci peut d’ailleurs abriter une résidence secondaire du fait de sa proximité avec Paris depuis la mise en place de la LGV.

Avec 100.000 nouveaux habitants attendus d’ici 2030, Bordeaux présente un dynamisme démographique impressionnant. D’ici une quinzaine d’année, Bordeaux Métropole comptera un million d’habitants.

L’attractivité de la ville comme de la métropole est renforcée par la réalisation de grands projets urbains. Bordeaux est la terre promise des jeunes actifs, mais aussi des étudiants, toujours plus nombreux à y avoir élu domicile.

Il est vrai que plus une ville est attractive, du fait des grands projets urbains notamment, plus les prix de l’immobilier s’envolent. L’augmentation du prix du foncier est d’une ampleur inégalée dans certains quartiers chics comme celui du Jardin-Public, où les terrains se négocient à 10.000 €/m2.

Comment investir en loi Pinel à Bordeaux ?

Le centre historique et son triangle d’or sont à éviter. Les biens y coûtent chers et mécaniquement, les rendements locatifs sont moindres. Ce secteur est parfait pour une acquisition ou une location, sans réel projet d’investissement. Mais pour réaliser un investissement locatif, il faut chercher ailleurs.

Le quartier Bastide-Niel est en pleine transformation. Ce secteur se réinvente carrément comme le prolongement de Bordeaux centre. Situé sur l’autre rive de le Garonne, le quartier offre la vue la plus imprenable sur Bordeaux. Les biens sont à dénicher de la place de la Bourse jusqu’à la place des Quinconces.

Bastide-Niel est en tous cas plus abordable que le centre-ville, même si certains logements se monnayent à près de 6.000 € le mètre carré. Ce secteur intéresse les investisseurs surtout pour son potentiel de valorisation, d’autant plus que les deux rives seront reliées par un troisième point dans quelques années.

Le quartier Saint-Michel offre aussi de belles opportunités, étant situé entre la gare et la place des Quinconces. C’est un quartier vivant, connu notamment pour son célèbre marché  des Capucins ou le marché aux puces, situé place de la cathédrale.

Certains murmurent déjà que Saint-Michel sera dans quelques années le nouveau Chartrons de Bordeaux, Chartrons étant le secteur le plus plébiscité par les Franciliens. A Saint-Michel, un appartement rénové à neuf se négocie à partir de 6000 € le mètre carré.

Les quartiers de la Victoire ou de la place Saint-Pierre offre des opportunités intéressantes pour investir dans des locations étudiantes.

Enfin, dans le quartier Bassin à flot, un des plus grands projets de la ville, 5.000 nouveaux logements sont attendus. Ce secteur est proche et du centre-ville et des bords de la Garonne. Les prix sont aussi attractifs que le quartier lui-même pour les acquéreurs ou les locataires.

investissement locatif investissement immobilier investissement colocation
© 2020