Tant que le loyer reste payé, le propriétaire d’un bien immobilier en location peut autoriser n’importe quel type de payement. Des fois, il se peut que le bailleur exige une personne pour se porter garant des locataires. Sur ce, tout le monde peut-il se porter garant de quelqu’un ?

A priori tout le monde

En principe, n’importe quelle personne peut se porter garant d’un locataire. Ceci bien entendu en apportant des garanties financières suffisantes. En effet, que ce soit un membre de la famille ou juste des proches, si la personne possède des revenus qui permettent de payer le loyer, elle pourra se porter garant. Par ailleurs, la loi ne fait pas exception de la nationalité. En d’autres termes, si le porteur de garant peut donner des preuves de ses revenus et que ces derniers sont suffisants, le bailleur devra bien accepter même si la personne ne réside pas sur le sol du pays. En général, le propriétaire du bien exige des revenus allant trois à cinq fois le loyer.

Les types de cautions locatives

Il y a en général trois types de cautions locatives, la caution simple, la caution solidaire et la caution multiple. Dans le cas de la caution simple, le bailleur contacte le porteur de garant si le loyer reste impayé sur une période jugée longue. Il est aussi convenu que le propriétaire prévienne le locataire avant de faire appel à la caution. Pour la caution solidaire, le propriétaire peut faire appel à la caution dès le premier loyer impayé. Il n’est pas d’ailleurs tenu de passer par le locataire. Cette méthode est la plus courante et elle passe par acte supervisé par un notaire. La caution multiple reprend les mêmes principes, mais plusieurs personnes portent garant cette fois. Le bailleur n’aura qu’à choisir parmi ces personnes en cas de dettes locatives.